20

El Torres di Melancolia Durcia (54mm)

54 mm

58 mm

Edgar Skomorovski

Jérémie Bonamant Teboul

Tirage résine polyuréthane haute qualité, vendu non peint, non assemblé. Ne convient pas à un enfant de moins de 36 mois. Contient de petites pièces pouvant être avalées. Les photographies présentent la figurine assemblée et peinte à titre d’exemple.

L’automne étendait doucement son emprise. Les feuilles des arbres alentours commençaient à tomber, installant un climat de tristesse au diapason de la nouvelle que tout le monde redoutait : la guerre était déclarée.
Les imbroglios et manœuvres politiques du printemps, suivis de quelques coups bas, attentats, et provocations, avaient contribuées à détériorer les relations entre les deux peuples.
L’orgueilleux Baron El Torres di Melancolia Durcia avait arrêté toutes négociations, et dans les deux camps, on réquisitionnait les chevaux et mobilisait les hommes.
Le matin même, le Baron avait motivé ses généraux. Dans sa jeunesse, il avait été un brillant stratège de guerre et un grand meneur d’hommes… Mais cette glorieuse époque remontait à plus de vingt ans, tout comme son entraînement au maniement des armes, quant à sa condition physique…Elle laissait beaucoup à désirer !
Le gras Baron aux bajoues tremblotantes, grand amateur de festins orgiaques et de jeunes filles à déflorer, s’en était allé, engoncé dans une armure élargie à la hâte, beuglant sa haine de l’ennemi, et proclamant sa soif d' une victoire, qu' il n' imaginait que proche et totale.
Les généraux avaient répondu à son appel, mais un malaise persistant tempérait l’excitation du belliqueux Baron.
Ce frais matin d’automne l’orgueilleux Baron El Torres di Melancolia Durcia avait perdu, perdu sans même avoir commencé sa guerre.

Guillaume Bry & Jean Pierre Duthilleul
Order fig torres @ €20.00